Stress du Ramadan : 5 conseils pour rester ZEN

In mai 18, 2018
277 Views

C’est la veille du Ramadan, on le sait, on le voit à travers l’engouement inhabituel dans les magasins et les centres commerciaux, les « Mabrouk Aawacher » lancés partout, et on le sent par ce stress mélangé de gaieté qu’on ressent au-delà des formules de politesses. Et moi qui avais décidé de ne pas stresser cette année pendant Ramadan, non seulement je n’ai pas encore préparé « Sellou », je n’ai pas fait le grand ménage, mais je me retrouve dans une clinique à Tanger la veille du mois sacré, après une chute dans les escaliers. Ne voulant déranger personne, j’ai cherché le Numéro d’urgences à Tanger, un service médical apte à répondre à mon Urgence à Tanger.Je fini par oublier l’idée d’une ambulance à Tanger après plus de six essais, où l’on me répond, “C’est ramadan, Madame, après le ftour…». Finalement, je me débrouille toute seule et me retrouve dans la salle d’attente presque vide. On dirait que les gens ont reporté leurs maladies jusqu’à l’heure du ftour…
J’essaye de me calmer, le numéro de ma mère sonne plusieurs fois, mais je décide de ne pas répondre jusqu’à ce que je vois le médecin, je ne veux pas que ma famille se déplace, ils doivent être tous occupés par les préparatifs. Ma mère est sûrement en train de finaliser la « Chebbakia » ou alors les « Msemmen » pour le repas du « Shour ». Bon, après une heure d’attente, le médecin n’est toujours pas là, je n’ai pas de choix que de rappeler ma mère sinon elle va vraiment s’inquiéter.
– Tu es où ? ça fait deux heures que je t’appelle. Tu as pris le train ?
– Non, je suis encore à Tanger. Je rentre demain à Assilah
– Tu es où là ? chez ta tante ?
– Non je n’ai pas fait attention en descendant les escaliers, donc là je suis dans une clinique à Tanger pour voir le médecin
– Quoi ??? Clinique à Tanger ??
– Oui, mais ce n’est pas grave, je dois juste voir le médecin et ça va aller
– Oh mon Dieu, j’arrive tout de suite, je dois demander à ton frère de me conduire à Tanger. Il ne fallait que ça : une urgence à Tanger la veille de Ramadan
– Non, non, ne viens pas ce n’est rien !
Trois heures après, je sors avec des béquilles, et cherche un taxi.. Tout ça pour une petite entorse, soigné par un petit bandage…
Si seulement j’avais fait appel à l’équipe médicale du SAMU, elle aurait pu me soigner directement à la maison, en quelques minutes après mon appel au 06 79 00 22 22, ce qui m’aurait fait économiser beaucoup de temps, et même surement un peu d’argent…

 

 

 

 

 

 

Pour éviter de vous retrouver dans la même situation que moi, tout principalement dû à une mauvaise gestion du stress durant le mois de Ramadan, voici 5 conseils pour vous aider rester ZEN :

  1. Se fixer des objectifs réalisables : Tout le monde rêve de bien manger à l’heure du ftour, et souvent on se fixe un menu digne des grands restaurants, avec de nombreux plats, à déposer à l’heure exacte du ftour sur la table.

  2. Une organisation sans faille : lister toutes les tâches à faire dans la journée en commençant par les plus urgentes, affecter à chaque tâche le temps moyen nécessaire, et s’accorder toujours un temps pour les imprévus.

  3. Une petite sieste pour recharger ses batteries : Une demi-heure à dormir peut faire beaucoup de bien. Le manque de sommeil pendant ce mois est un problème fréquent qui affecte directement notre humeur. À partir de 16h ou 17h, allongez-vous et fermez les yeux, juste pour vous apaiser l’esprit.

  4. Pratiquez des activités relaxantes : Si vous n’avez jamais essayé le Yoga ou la méditation c’est surement l’occasion de tester. Mais ce n’est pas la seule activité relaxante, la prière de Tarawih est une autre alternative en ce mois sacré. Ou alors, quelques kilomètres de marche ou de course avant l’heure du ftour vous aideront à vous recentrer sur vous même. Sinon, pour les activités familiales, un bon jeu de société avec les enfants avant l’heure du ftour met tout le monde de bonne humeur.

  5. Évitez les conflits : Parfois, même avec la meilleure volonté du monde, vous trouverez quelqu’un pour vous cherchez des problèmes… Votre mère, frère, voisin, époux ou juste un passant dans la rue… Si vous vous sentez agressé, prenez une grande inspiration, et tournez 7 fois la langue dans votre bouche avant de lui répondre. Il vaut souvent mieux ne pas porter attention à ces petites étincelles capable de mettre le feu aux poudres et gâcher votre journée de jeûne.

 

 

Comments are closed.