Sport et Ramadan sans passer par les urgences à Tanger

In juin 8, 2018
221 Views

Devoir appeler une ambulance à Tanger après une course à pied sous le soleil pendant un jour de Ramadan est quelque chose que vous souhaitez éviter. Vous voulez quand même maintenir vos bonnes habitudes ou commencer une pratique sportive pendant ce mois. Vous vous demandez alors comment allier Ramadan et activité sportive sans prendre de risque pour votre santé et se retrouver dans une clinique à Tanger? Lisez cet article pour mieux vous protéger des risques liés au sport pendant ce mois sacré !

Risques liés au sport selon un médecin à Tanger

Les risques de se retrouver hospitalisé dans une clinique à Tanger sont à prendre en considération quand on veut faire une activité sportive tout en jeûnant. Quand on fait du sport, on brûle d’abord les sucres et les acides gras. Avec le jeûne, on impose au corps de puiser dans ses réserves de glycogène, de protéine et de graisse. Il y a alors un risque de faire souffrir le corps si on ne prend pas les précautions nécessaires. Les risques de malaises surtout dus à une hypoglycémie sont fréquents si on ne suit pas certaines règles de pratique de sport en Ramadan.

 

Erreurs à éviter

Plusieurs cas de personnes appelant une ambulance à Tanger sont dus à des erreurs de pratique de sport. Il est conseillé selon un médecin à Tanger d’éviter ce qui suit :
• S’entrainer pendant la journée quand il fait chaud bien avant l’heure de la rupture du jeûne. Vous risquez la déshydratation qui peut être très dangereuse.

• Commencer le sport en Ramadan alors qu’on n’est pas habitué. C’est risqué car le corps n’est pas habitué à cet effort.

• Faire du sport seul surtout pour les personnes âgées. En cas de malaise, il vaut mieux avoir quelqu’un à côté pour aider.

• Pour les personnes diabétiques, continuer à faire la même activité sportive sans surveiller leur glycémie peut créer des soucis de santé. Une bonne partie des appels d’ambulance à Tanger pendant ce mois sont des personnes diabétiques qui n’ont pas été prudentes de point de vue de surveillance de leur glycémie.• Continuer le jeûne si on ne se sent pas bien. Erreur qui peut emmener directement aux urgences de Tanger ! En cas de sensation de malaise, il faut rompre le jeune. Si on continue à se sentir mal, il est nécessaire d’appeler votre médecin à Tanger ou même une ambulance à Tanger si vous avez d’autres symptômes tels que des vertiges ou la fièvre.

• Garder le même rythme d’avant pour les sports intenses. Si vous faites de la musculation à titre d’exemple, continuer au même rythme au mois de Ramadan est déconseillé. Le corps n’a pas les mêmes apports caloriques et de protéines pendant ce mois.

• Faire du footing juste après le Ftour. Cela peut entrainer des déchirures musculaires ou claquage.

• Continuer à faire deux heures de sport par jour ! C’est un rythme infernal pour le corps et n’est pas du tout adapté au mois de Ramadan.

7 Conseils avant d’appeler un médecin à Tanger

  • Avant de se lancer dans la pratique de votre sport favori pendant Ramadan, il convient d’être prudent et de suivre ces conseils de médecin à Tanger :

 

  • Commencez doucement : Si vous n’êtes pas habitués à la pratique sportive pendant ce mois, c’est risqué de commencer pendant le jeûne. Gardez votre rythme de sport d’avant Ramadan ou si vous êtes débutant commencez par une activité modérée les premiers jours. La marche pendant 40 mn maximum est une activité sportive adaptée surtout pour les débutants.

 

  • Boire : c’est une condition déterminante pour la pratique sportive pendant ce mois. Le risque de déshydratation est considérable surtout quand il fait chaud. Pensez à boire une quantité suffisante d’eau le soir si vous faites du sport, supérieure à la moyenne demandée en temps normal.

 

  • Bien dormir : Si vous faites du sport, votre corps aura besoin de récupérer. Une bonne sieste fera l’affaire si vous n’arrivez pas à dormir assez d’heures pendant la nuit.

 

  • Fréquence par semaine : 1 à 2 fois par semaine sont suffisantes pendant Ramadan. Sauf si vous êtes habitués pendant longtemps à la pratique sportive, vous pourriez passer à 3 fois par semaines en espaçant les séances.

 

  • S’arrêter quand il faut : au moindre signe de faiblesse, il est nécessaire d’arrêter l’entrainement. Fatigue, nausées, maux de tête ou autres sont des alertes que vous devez vous reposer. Appelez votre médecin à Tanger en cas de doute.

 

  • Bien manger : privilégier des aliments riches de point de vue nutritionnel tout en espaçant les repas. Le Ftour doit rester léger, le repas du Shour doit contenir des sucres lents.

 

  • Choix de l’heure : de préférence, faites votre activité juste avant la rupture du jeûne pour pouvoir récupérer votre énergie rapidement ou alors le soir après 2 heures du repas.

Alors, vous voulez profiter de votre activité sportive sans nuire à votre santé pendant Ramadan ? Suiviez ces conseils et bon sport à tous !

Comments are closed.