Nos 8 astuces contre le mal des transports

In juillet 29, 2019
151 Views

Le mal des transports, c’est quoi?

En été, tous les voyageurs choisissent un des moyen de transport pour se déplacer, se trouvant ainsi assujetti au mal des transports. En plus des voyages en mer, le mal des transports peut être causé par les mouvements d’une voiture ou par la turbulence d’un avion, qui est une perturbation très fréquente de l’oreille interne (labyrinthe) en raison de changements dans le sens de l’équilibre causée par des mouvements répétés. Tout le monde peut développer le mal des transports, cette sensibilité au mouvement varie d’une personne à l’autre.

Voici les symptômes du mal des transports?

-Nausée,

-Vomissement,

-Vertiges,

-Transpiration, 

-Sentiment de malaise.

Nos 8 astuces pour lutter contre le mal des transports:

Bien qu’il puisse être impossible de prévenir tous les cas de mal des transports, les conseils suivants peuvent vous aider à prévenir ou à réduire la gravité du mal des transports:

-Évitez l’abus d’aliments ou de liquides qui ne sont pas d’accord avec vous, ainsi les aliments lourds, épicés ou riches en graisse peuvent aggraver le mal des transports chez certaines personnes.

-Éviter les fortes odeurs de nourriture peut également aider à prévenir les nausées.

-Essayez de choisir un siège où vous ferez le moins de mouvement, le milieu d’un avion au-dessus de l’aile est la zone la plus calme d’un avion. 

-Sur le bateau, les passagers des cabines de niveau inférieur situées près du centre ont moins de mouvement que les passagers des cabines plus élevées ou plus extérieures.

-Ne lisez pas en voyage si vous êtes sujet au mal des transports.

-Ouvrez une source d’air frais, si possible.

-Isolez-vous des autres personnes susceptibles de souffrir du mal des transports car le fait d’entendre les autres parler du mal des transports ou les voir tomber malades peut parfois vous rendre malade.

-Votre médecin peut vous prescrire des médicaments pour les voyages plus longs ou si vous développez de manière répétée le mal des transports. 

 

 

 

Comments are closed.