5 Conseils pour un Ftour Équilibré

In mai 25, 2018
293 Views

 

N’appelez plus de médecin à Tanger avec ces règles d’alimentation en Ramadan

Manger sainement en Ramadan vous évite d’aller consulter un médecin à Tanger pour indigestion,  ou même de se retrouver hospitalisé à une clinique à Tanger suite à des excès au Ftour qui peuvent vite se dégénérer.

Avec ces Cinq règles, vous pourrez allier santé et le plaisir de déguster les bons plats de Ramadan. Ce mois serait même l’occasion de prendre de bonnes habitudes alimentaires ! Oui, c’est bien l’opposé pour la majorité des mortels qui faiblissent devant la table bien garnie du Ftour, mais n’est-ce pas l’objet même de ce mois que de revenir aux principes de simplicité et de détachement ?

 

 

 

  • Repas de Shour inévitable pour ne jamais appeler d’ambulance à Tanger :

 

C’est difficile de se lever à 4h du matin quand on s’est couché à 1h, mais l’enjeu est de taille car c’est le repas le plus important au mois de Ramadan. Votre organisme va faire face à 15 jusqu’à 18 heures de jeûne, alors il a absolument besoin d’énergie pour carburer. Il faut manger au Shour des sucres lents, et bien s’hydrater. Plusieurs cas de malaise ou de déshydratation se retrouvent dans des situations où il faut voir un médecin à Tanger ou se rendre en urgence à une clinique à Tanger. Faire un effort pour se lever et manger même une petite quantité avant Fajr est une sage décision.

 

  • Rompre le jeûne en douceur est un conseil de médecin à Tanger

 

Les tables sont alléchantes surtout lors des invitations ou alors les Ftours somptueux des  restaurants et hôtels. Un médecin à Tanger conseillerait vivement de manger quelques dattes avec une boisson (de l’eau de préférence) et attendre une bonne quinzaine de minutes avant de continuer. Cette pause permettrait à l’organisme d’être préparé et prêt à recevoir l’afflux de travail qui l’attend. Une deuxième pause serait recommandable après avoir pris votre soupe avec un des aliments (œuf, poisson..). En respectant cette règle, vous allez faciliter la mission de votre organisme qui va ainsi digérer en toute tranquillité.

 

  • Equilibrer les aliments

 

Vous êtes devant l’embarras du choix devant votre table et vous ne savez pas par quoi commencer. Si vous n’arrivez pas à penser à votre régime en ces moments mémorables, gardez en tête les 5 catégories d’aliments et essayer de puiser vos aliments en tentant d’avoir un équilibre entre ces cinq types qui sont : féculents, fruits et légumes, viande-poisson ou œufs, produits laitiers. Cette astuce vous permettra de surveiller globalement le contenu de votre alimentation en évitant les excès ou les carences.

 

  • Aliments à éviter

 

Si la cuisine marocaine est connue pour ces délicieux plats, en ce mois de Ramadan, elle ne nous rend pas vraiment service avec toutes les « Chehiwates » auxquelles  il est difficile de résister ! Entre les sucreries, les préparations grasses et les salés, ce sont ces aliments même qui sont déconseillés. Bien entendu, vous n’allez pas vous priver de tout, mais accordez-vous une seule exception par jour par exemple. Si vos repas sont exclusivement constitués de sucreries, de salé ou de plats gras, le voyant rouge s’allume et vous courez le risque de vous retrouver dans une clinique à Tanger en fin de Ramadan ! Plusieurs alternatives s’offrent à vous pour remplacer ces aliments : soupes, salades, cuisiner au four au lieu de frire, fruits naturels au lieu de boissons sucrées..etc.

 

  • Pour une bonne digestion

 

Et si vous saviez que plusieurs personnes se retrouvent chez une clinique à Tanger suite au problème de constipation pendant ce mois ? Le secret est toujours dans la prévention. Si vous mangez plus de légumes et moins de Briouates et compagnies, vous allez vous éviter cette visite chez la clinique à Tanger. Un autre secret : bougez ! Si vous n’êtes pas adeptes de sport, faire une petite marche quotidienne va vous rendre la vie plus aisée.

En respectant ces règles, vous allez savourer vos plats en toute tranquillité sans se soucier d’appeler votre médecin à Tanger.

 

Comments are closed.